Monuments éphémères 1GM

Le numérique apporte son lot de surprises pour les chercheurs, bonnes lorsqu’il s’agit de bibliothèques numériques et  fonds d’images !

J’ai fait mes études à Lille (Nord) et ce court article fait référence à des monuments lillois que je n’ai pas connus, et pour cause ! Ils ont aujourd’hui disparu.

J’ai découvert un monument commémoratif allemand, de la 1ère guerre mondiale, dans le cimetière sud de Lille. Celui-ci est disparu, après la 2ème guerre mondiale, en raison de son état de délabrement. Le sculpteur est allemand, du nom d’Otto Richter (à vérifier).

Monument commémoratif allemand – 1920 – Source BM Lille

L’histoire raconte que ce monument, du cimetière de Lille, a été maculé de boue jetée par les Français vers 1919.

Les marques sont de la boue jetée par les Français [photographie de presse Agence Rol] Source Gallica BnF

Objectif : Ecrire au VDK pour avoir une signification de la symbolique de ce monument exceptionnel !

Sources : Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge e.V. – Gallica BnF

 

Un autre monument, disparu à Lille près de la citadelle, est celui du 48è régiment de Mobiles du Nord, bronze enlevé par les Allemands en 1917. Il commémore la Garde nationale mobile au cours de la guerre de 1870-1871. Il est remplacé depuis quelques années.

Bronze disparu (source BM Lille) Avant-après du monument.

Objectif : trouver qui est représenté sur la statue originelle !

Sources : Wikipédia et Gallica BnF : Campagne de l’armée du Nord 1870-71

 

Plus de chance pour ces statues à Armentières (Nord).

Source © IWM (Q 8544)
Soldats britanniques aidant le père Leon PEULMEULE, Chanoine à Armentières, pour enlever des statues et des reliques, de l’église de Saint Vaast endommagée par les tirs d’obus. Armentières, 26 février 1918.

 

En effet les « Tommies » ont sauvé les statues, de l’église Saint Vaast, des bombardements, continus lors de la grande guerre, en raison de l’occupation alliée.

Elles ont été restituées mais ne sont pas exposées dans l’église.

Objectif : vérifier qu’elles sont dans la sacristie.

Sources : Gallica BnF et BM Lyon

 

De belles découvertes !

 

Tagged with: , , ,
Publié dans Histoires du Nord 14-18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Follow Mémoire d'histoires on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :