Il y a 100 ans MortsplFrance

Il y a 100 ans, une famille paye un lourd tribut à la guerre! Cette chronique est un hommage à mon arrière grand-père maternel Alfred BAUSSART ainsi qu’à ses 3 cousins, nés à Givenchy-les-la-Bassée et Violaines.

Alfred Léon BAUSSART est né à Givenchy-les-la-Bassée le 13 septembre 1883, rue d’Ouvert, dans une famille d’houilleurs des mines de Lens. Il est le dernier enfant d’une fratrie de cinq, deux frères sont morts en bas âge. Sa sœur Marthe Athalie a épousé un mineur Jean Baptiste LOYEZ et s’est installée rue d’Ouvert à Givenchy. Son frère aîné Jules Léon a épousé Marie TANCREZ. Lui aussi est houilleur et domicilié rue d’Ouvert.

Cette famille (y compris oncles et cousins) habitait rue d’Ouvert, selon le recensement de 1906 (source AD62 Recensements de population ,  Givenchy1 , Givenchy2), rue mitoyenne entre Givenchy-les-la-Bassée et Violaines (source AD62 Plans cadastraux ,  Cadastre Givenchy). La consultation des recensements des années précédentes confirme l’implantation de la famille BAUSSART rue d’Ouvert (déjà un hameau selon CASSINI) pendant plusieurs générations, famille d’ouvriers des mines.

Alfred BAUSSART épouse Marie Louise ROUSSEL, mon grand-père Gustave Alfred, fils unique, nait de cette union le 18 septembre 1907, quelques années avant le décès de son père le 6 octobre 1915, à la Ferme Navarin dans la Marne, lors de la bataille de Champagne. Caporal au 273ème RI, régiment de réserve du 73è. ( Voir chronique familiale )

Feuillet matricule Alfred Léon BAUSSART, cote 1 R 8193

Feuillet matricule Alfred Léon BAUSSART, cote 1 R 8193 AD62

Le corps d’Alfred repose tombe individuelle n°1079, à la nécropole nationale de « la ferme de  Suippes » dans la Marne. (Source courrier SGA 2004)

sans-titre

BAUSSART Alfred, Caporal au 273è R.I., MplF le 06-10-1915.

 

Citations:

BAUSSART Alfred. Croix de guerre avec étoile de bronze au j.o.

BAUSSART Alfred. Croix de guerre avec étoile de bronze au j.o. (Gallica BnF)

« BAUSSART (Alfred Léon Joseph), mle 8250, caporal : a toujours servi en brave et excellent caporal, donnant, en toutes circonstances, la valeur de son dévouement. Tombé glorieusement pour la France, en octobre 1915, à la ferme Navarin. Croix de guerre avec étoile de bronze. »

Médaillé militaire à titre posthume, parution au journal officiel de la République française du 14 octobre 1920. Alfred est cité sur le monument aux morts de la commune d’Hulluch son dernier domicile, sur la plaque commémorative d’Haisnes (image plus bas) en hommage aux mineurs de la fosse 13 du groupe de Lens morts pour la France.

Monument aux morts Hulluch (62)

Monument aux morts Hulluch

Sur le monument aux morts de la commune figurent une croix de guerre et une médaille militaire (ville titulaire de la Croix de guerre le 25 septembre 1920, source site « Mémoires de pierre » Mémoires de pierre en Pas-de-Calais.

Un certificat de genre de mort d’Alfred BAUSSART a été établi en janvier 1919 pour constituer le dossier pupille de la nation de son fils. Cote Archives Départementales du Nord 11R43:

Certificat de genre de mort

Certificat de genre de mort d’Alfred BAUSSART, rempli par le régiment d’active, 73è RI

Qu’en est-il de ses cousins ?

Alfred a une tante et 4 oncles dont l’un meurt jeune sans descendance. Ses trois oncles : Gustave Hyppolite, Jules Xavier et Clotaire Louis BAUSSART auront des enfants dont des fils (et des morts en bas-âge) dont je ne connais pas encore toute la descendance…Lourd tribut pour ces oncles qui vont perdre trois de leurs fils à la guerre.

Clotaire BAUSSART perd deux fils, François Xavier et Alcide:

– François Xavier a disparu à Dinant (Belgique) le 23 août 1914, 273ème R.I. (comme mon arrière-grand-père). Croix de guerre avec étoile de bronze (posthume, au j.o.). Il apparaît dans le fichier de la Croix-Rouge française, courrier alors envoyé à son épouse, Cléonie HOUSAU, réfugiée en Indre (voir autre article sur les évacués du front d’Artois à ce lien: Evacuation du front d’Artois). Il est disparu et n’a pas de sépulture. (source courrier SGA de 2005)

François BAUSSART, fiche de la Croix-Rouge française

François BAUSSART, fiche de la Croix-Rouge française

BAUSSART François. Croix de guerre avec étoile de bronze au j.o.

BAUSSART François. Croix de guerre avec étoile de bronze au j.o. (Gallica Bnf)

Dinant, Belgique, avant-après 1GM

BDIC (avant-guerre, rive droite de la Meuse) et IWM (Q 45994) citadelle, ruines de l’église, pont détruit, Dinant 08-1914

François figure comme son cousin, mon arrière grand-père Alfred BAUSSART, sur les monument aux morts de la Commune d’Hulluch et la plaque commémorative d’Haisnes hommage aux mineurs de la fosse 13 de Lens.

Plaque commémorative Haisnes (62)

Plaque commémorative Haisnes

 

– Alcide Clotaire est mort à Colincamps dans la Somme le 9 juin 1915, soldat au 327ème R.I. Citation au j.o. Apparait sur les fiches de la Croix Rouge sans autre mention particulière. Alcide est inhumé à la nécropole nationale d’Albert dans la Somme, tombe n°3070. (source courrier de 2005 du SGA)

Alcide BAUSSART, fiche de la Croix-Rouge française

Alcide BAUSSART, fiche de la Croix-Rouge française

BAUSSART Alcide Clotaire 1GM

Mort pour la France dans la Somme le 9 juin 1915, cousin de mon arrière-grand-père (Source site sepultures1418.fr)

 

BAUSSART Alcide. Citation au j.o.

BAUSSART Alcide. Citation au j.o. (Gallica BnF)

Jules Xavier BAUSSART perd un fils : Alfred Xavier mort à l’hôpital de Valence le 16 octobre 1915, 2ème R.A.C. Il laisse une épouse Rosa PLANQUE. Alfred n’a pas de sépulture (source courrier SGA 2004)

En plus du lourd tribut payé à la guerre, il ne reste rien de la rue d’Ouvert après les différentes offensives du Front d’Artois.

Rue d'Ouvert

Rue d’Ouvert, Givenchy-les-la-Bassée Violaines, 1GM

 

Que reste-t-il de la descendance BAUSSART?

Mon grand-père a eu 2 fils dont un a eu 2 fils également. Il a eu un cousin Léon qui n’a eu que des filles. Reste à compléter les descendances des petits-cousins…

Descendance de Xavier Jean Baptiste BAUSSART, mon ancêtre à la 6ème génération

Descendance de Xavier Jean Baptiste BAUSSART, mon ancêtre à la 6ème génération

J’aurais aussi pu titrer cet article : « Du rôle de la guerre dans la disparition locale d’un patronyme »

Sources :

Archives départementales du 62 et du 59.

Archives du CICR  – Gallica BNF et recherches personnelles.

Publicités
Tagged with: , , , , ,
Publié dans Chroniques familiales Nord-Pas-de-Calais
One comment on “Il y a 100 ans MortsplFrance
  1. Toulotte dit :

    Bonjour,
    Merci de m’avoir contacté sur le 273e RI régiment de Béthune, voir mon blog pour cela ; vous effectuez un beau travail de mémoire et de recherches, recevez mes félicitations, Hervé Toulotte.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Follow Mémoire d'histoires on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :