La Gorgue 1914 Evacués 1918

La Gorgue est la commune où j’ai passé les cinq premières années de ma vie! C’est aussi la commune de naissance de ma mère et ma grand-mère Henriette REGNIER, au moins 6 générations se sont installées au lieu-dit « les Planquettes« . Ci-dessous, vous trouverez une liste nominative inédite de civils évacués en avril 1918, vers Lille et La Belgique, lors de l’offensive allemande de la plaine de la Lys, et un exemple de violences subies par les populations à l’automne 1914.

Dès octobre 1914, la population est soumise aux actes violents des armées allemandes, ceux-ci sont consignés dans des procès verbaux et dans le bulletin paroissial de la commune d’Estaires, voir ce lien Prisonniers Otages civils octobre 1914 . ( et Massacre du Pont d’Estaires ). L’état civil apporte aussi sa contribution aux récits, comme dans l’acte ci-dessous.

Inconnue du Pont de la Lys La Gorgue (59) 1GM

Une inconnue retrouvée dans la rivière de la Lys, lors du massacre du Pont d’Estaires-La Gorgue, le 11 octobre 1914.

Puis le front se stabilise pendant plus de 3 ans à quelques kilomètres de la ville de La Gorgue.

En avril 1918, suite à l’offensive allemande (dite Bataille de la Lys), La Gorgue et ses communes voisines, le long de la Lys (Estaires, Lestrem, Laventie…) et plus au nord Bailleul, Nieppe… se retrouvent dans  la zone de feu. La commune sera complètement détruite, comme le montre les photos ci-dessous.

la gorgue hotel de ville

La Gorgue, Hôtel de ville.

 

eglise du nouveau monde

La Gorgue, Eglise du Nouveau Monde.

Sur le site Wikipasdecalais, une publication concerne l’administration du Pas-de-Calais pendant la première guerre mondiale, un extrait aborde l’évacuation: « Quant aux populations domiciliées au Nord de Saint-Omer et à l’Est d’Aire-sur-la-Lys (région d’Hazebrouck, Poperinghe, Estaires, La Gorgue, Merville) et qui durent se replier à la suite de l’avance des Allemands, elles furent groupées en vue de leur acheminement sur Rouen, dans les centres d’Aire-sur-la-Lys, Saint-Omer, Arques et Lumbres. »

Le bulletin paroissial d’Estaires, la Voix de l’exil de novembre 1918, (site Mémoire d’Estaires) relate de cette façon l’exil : « Il est à peine besoin de dire que toutes les Paroisses voisines ont subi le même sort qu’Estaires : ce qui avait échappé aux bombardements, a été détruit par l’incendie. De toutes les églises du Décanat, si belles et si fréquentées des fidèles, l’église de Haverskerque seule est encore debout. Comme nous, nos voisins sont en exil. Nous croyons faire plaisir à nos lecteurs en les tenant au courant des principaux événements survenus dans les familles alliées aux familles de la Paroisse. »

pont du hem

Lieu-dit Pont du Hem La Gorgue, un coin du village bombardé, source BDIC

Quelques habitants qui n’avaient pas encore quitté, mi-avril, la zone de guerre, essentiellement des personnes âgées, sont d’abord évacués à Lille fin avril 1918 (voir l’article source: Evacuation des habitants de la ligne de feu) puis évacués en Belgique le 29 mai 1918.

Un acte d’état civil de 1921 apporte un élément douloureux concernant la disparition de Flavie COLLERIE, cultivatrice à La Gorgue. Elle s’est réfugiée dès le début de la guerre, chez sa fille Julia ROUSSEL à Locon. Incapable de voyager à cause de son âge, elle reste seule lors de l’invasion allemande du 9 avril 1918, les autres habitants se sauvent. Elle disparaît avec la complète démolition de la maison …

Disparition de Flavie COLLERIE Locon avril 1918

Jugement déclaratif de décès, constatant la disparition de Flavie COLLERIE à Locon (62), le 9 avril 1918 lors de la Bataille de la Lys.

 

Est proposée, ci-dessous, une liste des évacués de La Gorgue arrivés le 22 avril 1918 à Lille (y figurent leur domicile et date de naissance), voir plus bas la légende des couleurs, aussi ceux qui sont sur la liste de départ vers la Belgique le 29 mai. Entre temps, certains auront changé de logement d’accueil.

DOUCHE Victor 1849 rue de Fives
DOUCHE Palmyre 1862  »
CHRETIEN Adolphe 1872  »
CHRETIEN Maria 1873  »
CHRETIEN Stéphanie 1897  »
CHRETIEN Louise Marie 1901  »
CHRETIEN Emile 1905  »
CHRETIEN Angèle 1908  »
CHRETIEN Gabrielle 1911  »
CHRETIEN Madeleine 1914  »
VANDEKE Léon 1895  »
CAPON Aurélie 1890
CAPON Arthur 1912
CAPON Suzanne 1918
CARON Laurette 1884 rue Mahieu
CARON Yvonne 1911  »
CARON Denise 1913  »
CARON Clément 1916  »
CAPON Gabrielle 1900  »
SALOMé Adèle 1877 rue des meuniers
SALOMé Marceau 1906  »
SALOMé Kléber 1907 « 
DELACHERIE Florimond 1881 la Charité
ALLEMAND Emma 1864 rue des meuniers
CAPON Marie Louise 1890 rue du Sec-Arembault
CAPON Marie Louise 1912  »
CAPON Théophille 1916  »
BRUNEL Félicia 1899  »
BRUNEL Lucienne 12 ans  »
BRUNEL Maurice 10 ans  »
COLMAR Henri 1858 rue Grande-Chaussée
DRIQUE Julienne 1875 rue de la justice
DRIQUE Madeleine 1901  »
DRIQUE Olga 1917  »
DELEPIERRE Jules 1843 rue des Canonniers
DELEPIERRE Marie 67 ans  »
VASSEUR Marie 1875 rue Henri Loyer
VASSEUR Léonie 1901  »
VASSEUR Adéline 1902  »
VASSEUR Georges 1904  »
VASSEUR Jean 1908  »
BIACHE Victorine 1879 rue du Sec-Arembault
BIACHE Denise 1906  »
BIACHE Elise 1909  »
BIACHE Simone 1910  »
BIACHE Jean 1911  »
BIACHE Fidèle 1913 « 
DUVETTE Louise 86 ans rue St-Jacques
FONTAINE Angèle 1871  »
BODEL Casimir 1863 rue Henri Loyer
BODEL Lydie 58 ans  »
DUPLOUICH Charles 1862 rue du Sec-Arembault
DUPLOUICH Marie 1868  »
DUPLOUICH Roseline 1895  »
DUPLOUICH Juliette 1904  »
DUPLOUICH Jean 1908  »
DUPLOUICH Jules 1917  »
LEGILLON Henri 1858  »
LEGILLON Victorine 1856  »
LEGILLON Sophie 1885  »
LEGILLON Marie 1888  »
LEGILLON Blanche 1893  »
LEGILLON Marie Thérèse 1894  »
LEGILLON Edmond 1912  »
CHARLET Louis 1851 rue St-Jacques
DELEU Rosalie 1881 rue Friedland
DELEU Louis 1903  »
MARNEF Edouard 1901 rue du Marché
DEREMETS Angèle 1877  »
DEREMETS Germaine 1906  »
DEREMETS Charles 1908  »
VELGHE Marie 1902  »
VELGHE Julien 1903  »
BOULINGUER Louis 1866 rue du Sec-Arembault
BOULINGUER Juliette 1870  »
SADRON Germaine 1910
BENOIT Julie 1883 rue Grande-Chaussée
BENOIT Georgette 1906  »
BENOIT Georges 1909  »
BENOIT René 1912 « 
BERTHE Louis 1837  »
HUCHET Henri 1860 rue St-Jacques
PATARD François 1853 rue du Magasin
PATARD Marie Louise 1858  »
PATARD Jeanne 1882  »
PATARD Marie 1892  »
PATARD Juliette 1914  »
PATARD Albert 1906  »
PATARD Louis 1910 « 
ROUSSEL Augustin 1845 rue des Guinguettes
BAILLEUL J-B 1842 rue Grande-Chaussée
BALLOT Angèle 1880 rue St-Jacques
PRUDHOMME Marie 1841 rue du Sec-Arembault

LEVAAST Julie 1854 rue de Bouvines
LEVAAST Jeanne 1884  »
OBIN Juliette 1856
BAILLEUL Jean-Baptiste 1842
DEWILDE Angèle 1872 rue des Augustins
DEWILDE Christine 1904  »
DEWILDE Ignace 1905  »
ROOSEN Antoinette 1894  »
STENTELAIRE Matilde 1871  »
STENTELAIRE Maria 1902  »
STENTELAIRE Jules 1906  »
DEFIEF Henri 1853 rue de Bouvines
DEFIEF Célénie 1845  »
DEFIEF Marie 1889 « 

Légende des couleurs : – liste d’arrivée à Lille le 22 avril et liste de départ vers la Belgique le 29 mai – liste d’arrivée à Lille – liste de départ vers la Belgique

Certains ne laisseront pas de trace administrative, d’autres seront conduits aux hôpitaux de Lille par l’autorité allemande.

Sources:

Wikipasdecalais – Mémoire d’Estaires – Archives départementales du Nord – Archives municipales de Lille

Publicités
Tagged with: , , , ,
Publié dans Evacuation Occupation 1GM Plaine de la Lys
One comment on “La Gorgue 1914 Evacués 1918
  1. grare dit :

    très intéressant! est-ce que vous données se limitent à La Gorgue-Lestrem ou s’étendent à d’autres communes comme aire sur la lys

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Follow Mémoire d'histoires on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :